Les étapes de fabrication du sommier électrique

Etape 1 : cadrage

En fonction du planning de production et du maintien des stocks, les pièces sont choisies puis assemblées (tourillonnage, collage, clampsage).

Le cadre des parties mobiles des sommiers articulés est systématiquement en hêtre massif. Le cadre du lit est en sapin ou multiplis hêtre si le sommier est tapissier et en hêtre massif lorsque le cadre du sommier est en bois massif.

  • Contrôle qualité effectué selon la certification CTB :
  • les dimensions
  • l’équerrage
  • l’aspect visuel des pièces (le bois, l’absence d’impacts/rayures…)

Etape 2 : finition

La finition va consister à donner une teinte au bois, le vernir une première fois, égrener puis enfin repasser une dernière couche de vernis.

Il faut compter environ 1h30 de séchage, ce temps varie aussi en fonction des saisons de l’année et de l’hygrométrie (taux d’humidité dans l’air).

  • Contrôle qualité effectué selon la certification CTB :
  • la régularité de la couleur
  • l’aspect des pièces

Si l’on prend en compte le temps de séchage, la finition est l’étape prenant le plus de temps pour la fabrication d’un sommier.

Etape 3 : préparation des parties mobiles

Après séchage complet, on assemble les parties mobiles du sommier. L’assemblage diffère en fonction du type de sommier à fabriquer. En effet, chaque sommier articulé a ses particularités : sommiers à lattes, à plots, avec ou sans translation dorsale, deux moteurs ou quatre moteurs.

Dans le même temps, on prépare aussi les accessoires nécessaires comme les pieds, les arrêtoirs de pied et les arrêtoirs de côté. Les arrêtoirs peuvent être métalliques ou plastiques.

  • Contrôle qualité effectué selon la certification CTB :
  • l’aspect des pièces
  • les dimensions

Etape 4 : assemblage final du sommier

Le sommier électrique est enfin totalement assemblé avec les différentes parties préparées dans les étapes précédentes pour obtenir le sommier du lit de relaxation dans lequel vous passerez de merveilleuses nuits !

  • Contrôle qualité effectué selon la certification CTB :
  • la référence par rapport à l’Ordre de Fabrication
  • l’aspect des quatre côtés du sommier et de ses composants
  • les espaces de sécurité anti coincement/cisaillement
  • le bon fonctionnement du sommier
  • les accessoires

Après le dernier point de contrôle ci-dessus, le sommier est emballé sous plastique.


Nos délais sont susceptibles d’être légèrement allongés dû à la situation sanitaire.